5 LEÇONS DE VIE VALABLE DE COVID-19

Ce que nous pouvons apprendre de notre bataille contre la pandémie mondiale

Un membre de la famille a partagé cet incident instructif. «Notre femme de chambre nous a demandé si nous allions voyager à l'extérieur du pays. Elle a précisé qu'elle ne voudrait pas prendre le risque de travailler chez nous si nous l'étions. Elle a dit que le «virus» venait de personnes qui voyageaient ». Ce fut un moment d'épiphanie.

# Covid-19 n'est pas seulement une pandémie qui affecte le monde. C'est un égaliseur social pour l'humanité dans son ensemble. Il n'y a plus «eux» et «nous». C'est notre force collective en tant qu'humains contre un puissant ennemi qui met à l'épreuve notre courage, notre ego et notre résilience.

Voici 5 leçons de vie importantes dont nous devons nous imprégner en ces temps tumultueux:

1. INTERDEPENDANCE

Le cliché du monde étant un village planétaire sonne plus vrai que jamais. L'impact de cette calamité qui semblait appartenir à une partie du monde est devenu un tsunami mondial engloutissant toute la planète Terre. On frémit en pensant aux bouleversements économiques et sociaux qu'il laissera derrière lui alors que les grandes et petites entreprises seront touchées et feront face à des conséquences débilitantes. Cette réalisation de nos destins entrelacés est une leçon précieuse pour façonner notre vision du monde et nous concentrer sur nos similitudes partagées plutôt que sur nos différences perçues. En effet, notre survie même est liée à l'appréciation de cette interdépendance et unité sous-jacentes. Ce serait une grossière erreur de croire que la guerre contre le coronavirus peut être menée indépendamment, quelle que soit la puissance des ressources dont chacun dispose. Une contre-offensive combinée est le besoin de l'heure et notre unité est la ressource la plus puissante.

2. HUMILITÉ

Beaucoup a été écrit et dit sur la façon dont la menace du virus Corona a été grossièrement sous-estimée, nos réactions oscillant entre déni abject et fausse bravade. Le monde fait face à plus de questions que de réponses aujourd'hui. Notre perception de l'invincibilité humaine est complètement exposée alors que les nations luttent pour gérer l'assaut de la pandémie redoutée. Toute notre sagesse et notre intelligence s'effondrent sous ce, oserais-je dire, une épidémie d'origine humaine. Il est temps de mettre de côté l'orgueil et les ego fracturés et d'embrasser l'humilité. Joindre les mains et être ouvert à l'apprentissage de tous. La force de mettre en place une défense robuste, de récupérer et de guérir viendra de cet aveu de notre vulnérabilité. Nous avons besoin d'une plus grande humilité qui ouvre la porte à l'acceptation de la réalité et à la sensibilisation pour mettre en place un front uni.

3. RESPONSABILITÉ

Il n'y a pas de temps ni de point dans le jeu du blâme. S'il y a une chose qui nous aidera à nager et à ne pas couler, c'est la responsabilité personnelle dans la lutte contre le virus. Les mesures de distanciation sociale ne seront efficaces que si nous nous conformons tous. La responsabilité personnelle implique d'être transparent et vigilant pour s'assurer qu'il n'y a pas de défaillance dans la détection et le contrôle précoces. Pas seulement pour soi mais pour les autres autour de nous. Les nouvelles des personnes qui s'échappent des centres de quarantaine sont très inquiétantes, car cela met en danger de nombreuses autres personnes. Il est cependant encourageant de constater que de nombreuses communautés résidentielles et bureaux d'entreprise mettent en place des mesures strictes pour protéger les personnes et arrêter la propagation du virus. Les options de «travail à domicile» sont des solutions pragmatiques mais exigent également une approche responsable pour s'assurer qu'il n'y a pas de perte de productivité.

La responsabilité s'étend également à notre conduite dans l'utilisation des médias sociaux. La peur du #pandémie a été démesurée grâce à la transmission irresponsable des informations sur les réseaux sociaux. Faire circuler des informations fausses ou non vérifiées ne fait que créer plus de panique et d'anxiété chez les gens. Cette crise exige l'autodiscipline et une régulation de haut niveau.

Peut-être que le débat plus large qui devra avoir lieu concerne notre responsabilité partagée envers la planète, les choix sociaux et environnementaux que nous faisons et notre obligation envers l'avenir de la nature et de l'humanité.

4. ALLER RAPIDEMENT ET LENTEMENT

#Agilité a été le besoin de l'heure dans un monde hyperconnecté se déplaçant à une vitesse vertigineuse. L'épidémie de Covid-19 a souligné la criticité de la détermination et de l'action rapide pour limiter la propagation de la contagion. L'agilité de réponse est d'une importance capitale, dans un scénario où chaque jour de retard dans la prise de décisions politiques et de mesures de mise en œuvre appropriées pourrait avoir de graves répercussions. La pandémie de coronavirus est le test de torture ultime pour la pensée et l'action agiles, sa propagation mondiale étant suivie en temps réel. Notre réponse à cette crise monumentale établira de nouvelles normes d'agilité dans la gestion du monde #VUCA dans lequel nous vivons.

Ce qui est ramené à la maison est également la valeur du ralentissement. La séparation forcée par l'éloignement social est difficile à accepter. Recadrons-le pour qu'il soit «proche de la famille et des proches». Rencontrer la vie et passer du temps de qualité là où cela compte le plus. Avec nous-mêmes et nos proches. Pour forger des liens plus profonds et plus épanouissants. Aller lentement aussi pour réfléchir et devenir intime avec nous-mêmes. Pour couper le bruit et écouter le silence. Prendre le voyage à l'intérieur et réévaluer le cours de nos vies. Que ce soit la santé, la richesse, les relations et notre objectif plus large. Transformer l'adversité en une opportunité de croissance personnelle et professionnelle.

5. EMPATHIE

Enfin, ce dont le monde a besoin en ce moment, c'est d'une énorme dose d'empathie. Pour regarder au-delà de nous-mêmes. Connexion, soins et préoccupation humains-humains fondamentaux. Nous luttons tous pour faire face à une menace aux proportions monstrueuses. Et nous avons besoin du dos de l'autre. Empathie pas sympathie. Alors que nous entendons des histoires déchirantes d'épreuves et de tribulations humaines à travers le monde, il n'est pas difficile de nous imaginer dans la même situation. Anne Applebaum, journaliste et historienne le dit bien "Les épidémies ont un moyen de révéler des vérités sur les sociétés qu'elles impactent". Ces moments délicats révéleront nos vérités et prieront qu'elles ne soient pas laides. Il faut donc ouvrir nos bras et nos cœurs à nos concitoyens sur cette planète. Avec amour, compréhension et compassion.

Et pendant que nous y sommes, pratiquez nos leçons avec gratitude envers les innombrables professionnels de la santé et autres professionnels qui travaillent sans relâche et de façon désintéressée pour sauver des vies et soigner les malades jusqu'à la guérison.

Dans quelle mesure ces leçons nous serviront-elles après que les nuages ​​sombres auront disparu? Sortirons-nous plus connectés, humbles, responsables, empathiques et conscients de notre place sur la planète? Comme dit le proverbe: «Ceux qui n'apprennent pas de l'histoire sont condamnés à la répéter». Assurons-nous de ne pas oublier ces leçons.